Hôtesses des Relations Publiques: La vitrine de ADC SA à l’école.


La vision managériale de ADC SA, est de hisser la qualité de services à la hauteur des investissements faits dans les salons VIP. Les Hôtesses des Relations Publiques ont été inscrites à l’école de l’esthétique et du commercial au mois d’octobre 2023.

 Pour un résultat tout de suite perceptible, l’accent a été mis sur deux modules de formation. Le premier visant à soigner l’apparence physique, et le deuxième à améliorer le comportement commercial des hôtesses. 

Ces formations, dispensées par le cabinet WISERVE AFRICA TRAINING, vont permettre de faire de ce corps de métier une référence dans la gestion de l’accueil dans les aéroports.

Interview

NGO NONGA GWOS Marie Yvonne

Coordonnateur de la fonction « Hôtesse de Relations Publiques »

« En marche vers la professionnalisation de la fonction des Hôtesses … »

Quelle vision avez-vous de la fonction « Hôtesses des Relations Publiques » ?

Il s’agit de faire de l’Hôtesse des Relations Publiques, un personnel bien dans sa tête, bien dans sa peau et à l’aise dans l’exercice de ses fonctions. Vous savez, l’aéroport est un environnement huppé, où se côtoient des personnes des diverses civilisations, et l’hôtesse qui est le premier et/ou dernier interlocuteur du passager, doit être en mesure de donner une bonne impression pour la suite du parcours du passager. Tout au moins son séjour doit être confortable dans nos aéroports.

Qu’est ce qui est fait pour atteindre le niveau de professionnalisme requis ? 

La société ne ménage aucun effort pour mettre à la disposition de l’hôtesse tous les outils de travail pour qu’elle soit une traduction de « bienvenue » et/ou « au revoir » au passager de « Aéroports Du Cameroun, une porte ouverte sur le monde » en particulier, et du Cameroun en Général.

Depuis que nous sommes là, nous avons mis en œuvre de nouvelles stratégies destinées à standardiser l’harmonisation physique des hôtesses.

A ce sujet, le Directeur Général a procédé récemment au renouvellement des tenues de travail et à l’acquisition des kits de maquillage, afin que ce personnel affiche une allure fraiche tout au long de la journée. Il a également instruit des formations pour soigner l’apparence de ce personnel. Nous avons mis l’accent sur des consignes relatives à la coiffure, l’hygiène etc… Nous avons également offert des formations aux hôtesses pour améliorer les comportements professionnels et commerciaux.

Toutes ces formations ont été dispensées au mois d’octobre dernier.

 Une première évaluation a été faite à l’aéroport international de Douala afin d’apprécier le niveau d’assimilation des connaissances. La tendance est positive, et je pense que les premiers résultats sont déjà perceptibles et appréciables. 


Lire cet article sur Facebook ou Télécharger l’article

 

           Page 1 / 90