Mission d’Inspection des Aéroports Internationaux: L’Aéroport International de Garoua affiche fière allure.


C’est le constat  fait au terme de  l’évaluation  dudit aéroport, par le Ministre des Transports Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè le mercredi 18 octobre dernier.

L’aéroport international de  Garoua  maintient haut son standing de classe internationale et remplit toutes les conditions de sécurité et de confort.  La mission d’inspection conduite par  le Ministre des Transports,  a pu s’assurer de la conformité des installations de cet aéroport aux normes éditées par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). Les travaux d’évaluation ont commencé par  la présentation des avancées de cet aéroport par le Directeur Général de ADC SA , Thomas Owona Assoumou.  Il a été question  dans un premier temps de mettre en exergue toutes les réalisations effectuées  dans le cadre de la CAN Total Energies 2021 et de s’assurer du maintien en état, desdites réalisations.  Dans un second temps, Thomas Owona Assoumou,  a évoqué  les points à améliorer notamment les travaux de la  piste d’atterrissage. Par la suite la mission d’inspection est descendue sur le terrain à l’effet de constater par elle-même le  confort de l’aérogare passagers, les installations  sûreté-sécurité,  les installations du fret, les services de la navigation aérienne et enfin la piste d’atterrissage. 

Les différents postes majeurs de l’aéroport sont passés au scanner par le Ministre des Transports : La salle d’embarquement, les postes de filtrage, la salle d’enregistrement, le fonctionnement et la disponibilité des banques d’enregistrement, les salons privatifs pour ce qui est de l’aérogare passagers. En annexe, l’inspection de la Zone tri-bagages, des équipements de scan et le tour de la clôture de sûreté, l’accessibilité de la voie de contournement.  Les équipements de l’ASECNA ne sont pas en reste. Le  « Localizer »  outil qui permet le repérage  de l’axe de la piste par l’aéronef   a retenu l’attention de l’assistance, qui a apprécié son bon fonctionnement. Par la suite la Mission s’est rendue sur  la piste d’atterrissage et a   constaté son mauvais état sur un certain linéaire, qui  nécessite des travaux. Il est à noter que la société Aéroports Du Cameroun effectue régulièrement des travaux   de pontage. La nouvelle centrale électrique ASECNA , procure une autonomie énergétique à l’aéroport. Cependant, il est à décrier le problème d’envahissement illicite du domaine aéroport par les riverains. Pour le Ministre des Transports, les mesures fortes doivent être prises afin d’éradiquer ce phénomène.

Au cours du débriefing qui marquait un terme de  la mission d’inspection, à laquelle prenaient part, les autorités administratives, le représentant du Gouverneur du Nord, le Préfet de la Bénoué , le Président du Conseil Régional du Nord, et les responsables de l’aviation Civile l’Inspecteur général du Ministère des transports , le Représentant résident Asecna , le Directeur Général  Adjoint de ADC SA , le Ministre a dit tout son satisfecit quant au maintien  du standing de l’Aéroport International de Garoua, et a invité le directeur général de ADC SA à ne pas baisser la garde. 

Pour rappel, cette mission d’inspection  est la suite logique de celle entamée à Douala  et à Yaoundé le 04 octobre 2023 par le Ministre des Transports. Elle permet de s’assurer que les installations aéroportuaires obéissent aux normes internationales, en rapport avec la mission d’audit de l’OACI en cours à Yaoundé et Douala. 

 


Lire cet article sur Facebook ou Télécharger l’article

 

           Page 1 / 90